© Zohar. 23.b. Ficelles & Lumière LeSite




Zohar. 23.b.
.
Zohar. 23.b.  Tiqoune ha-Zohar

Voyez:
l'obscurité, c'est le noir de l'écriture
& la lumière, c'est le blanc de l'écriture.
 

Zohar. 22.b. Sur Genèse. I.26.

"Faisons l'homme  dans notre ressemblance"
se rapporte à la lumière,
"comme notre forme",
à l'obscurité.
 

Zohar. 23.b  /  l'obscurité c'est le noir  /  la lumière c'est le blanc  /  de l'écriture
1992   Ficelles & Lumière, 3 colonnes, h=120cm; plateaux 50x50cm

Installation:
Le lieu doit être obscur, trois projecteurs de diapositives (250W, par exemple type Carrousel, objectif 70 à 80 mm)
projettent chacun une, ou deux, fentes de lumière sur chaque cône de ficelles.
Le motif (de l'écriture) apparaît une fois, en points de lumière;
et (l'obscurité c'est le noir  /  la lumière c'est le blanc) deux fois.

Dans l'espace de l'exposition, les trois éléments peuvent être séparés:
3 coins d'une pièce, ou 3 petites pièces séparées. Ou réunis en quinconce:
distance projecteur - ficelles: minimum 200cm.

Exposée à: Marseille Ateliers Nadar 1992. Le Havre, Musée des Beaux Arts 1994. Achat du FNAC, 1995.



 
 
Zohar. 23.b. Ficelles & Lumière LeSite