*

Mersenne, Harmonie Universelle, Livre I. Proposition XXVIII.

Expliquer toutes les figures propres pour faire des échos artificiels,
ce qui appartient aux sections coniques.
Si l'on fait une muraille au bout d'un jardin, comme est celle du Jardin des Tuileries,
laquelle suit la forme de la demi-ellipse GDCBAFH...



Anthémius, Parad. mec. ed G.L. Huxley, 1959.

Si, par conséquent, nous tendons un fil attaché aux points A et B
en lui faisant prendre toutes les positions autour de ces points,
nous traçons une courbe qui n'est autre qu'un arc d'ellipse,
et c'est en rapport avec cette courbe que la surface d'incidence du miroir doit être placée.






.


Zohar. Disposition du jardin d'Eden (Seder Gan Eden)

À l'horizon du vent de l'Est est un palais secret & clos appelé "Palais de la lueur" (Noga),
bâti comme la substance du ciel pour sa pureté;
ses murs sont entourés de lettres brûlantes et étincelantes:
certaines montent, d'autres descendent, s'envolant ici et se reposant là.
Les lettres qui s'y trouvent s'envolent aussi & se reposent là-bas,
s'interchangeant sans cesser jamais;
nul ne pourrait se tenir parmi elles car elles ne s'arrêtent pas même un instant.
Des fleurs faites de brindilles des quatre couleurs de lueurs irradient vers elles.
Le jour du Sabbat, le Messie s'y introduit avec les patriarches
& les lettres s'enflamment, lancent des cris de joie,
d'une joie immense, mais nul ne sait ce qui se passe.




.



Phèdre. 276.d.

Ces jardins en lettres d'écriture,
il les ensemencera, il les écrira, en vue bien plutôt de se divertir.



 


.


M. E. Chevreul, De la loi du contraste simultané des couleurs. §. 760.
Tableau d'une classification de plusieurs variétés de dahlias par gamme de couleurs, fait en 1838.

J'ai fait ce tableau avec des fleurs dont le plus grand nombre provenait du jardin de M. Chauvière,
jardinier-fleuriste, rue de la Roquette, n° 104.
J'ai hésité longtemps à donner la dénomination de violet,
au lieu de celle de pourpre,
à la gamme des dahlias la plus voisine du bleu;
je m'y suis décidé enfin,
d'après la considération que la couleur des dahlias de cette gamme fait
l'entre du rouge de la rose du Bengale et du bleu de la fleur de chicorée,
lorsque celle-ci n'est pas violette.



.



P. Leurechon, jésuite. Récréation mathématique, composée de plusieurs problèmes plaisants et facétieux,
en fait d'Arithmétique, Géométrie, Mécanique, Optique, & autres parties de ces belles sciences.
Problème 46.

Le moyen de représenter ici-bas diverses Iris,
& figures d'arc-en-ciel.
Ceux qui on voyagé par la France & l'Italie,
auront pu voir, dedans les maisons & jardins de plaisance,
des fontaines artificielles qui jettent si dextrement la rosée de leurs gouttes d'eau,
qu'un homme, se tenant entre le soleil & la fontaine, y aperçoit une perpétuelle Iris.




.



Nietzsche, L'embellissement de la science.

De même que l'art de jardins rococo naquit du sentiment:
"La nature est laide, sauvage, ennuyeuse, -allons! embellissons-la (embellir la nature!)"
- de même, du sentiment: "la science est laide, aride, désolante, difficile, ardue,
-allons! embellissons-la!"
renaît constamment quelque chose qui s'appelle la philosophie.
Elle veut ce que veulent tous les arts et toutes les oeuvres poétiques: avant tout divertir,
mais elle le veut conformément à son orgueil héréditaire,
d'une façon plus noble et plus sublime, devant un cercle d'esprits choisis.
Créer pour ceux-ci un art des jardins dont l'attrait majeur réside,
comme pour les esprits "plus vulgaires", dans l'illusion visuelle
(obtenue par des temples, des perspectives, des grottes, des labyrinthes, des cascades,
pour parler par métaphores),
présenter la science en résumé et sous toutes sortes d'éclairages merveilleux et imprévus,
& y incorporer tant de vague, de déraison & de rêverie
que l'on puisse s'y promener "comme dans une nature sauvage",
mais sans peine ni ennui- ce n'est pas là une ambition modeste:
celui qui en a été possédé rêve même de rendre ainsi superflue la religion
qui constituait pour les hommes d'autrefois la forme suprême de l'art du divertissement.